par Philippe NIEUWBOURG Lundi 17 Août 2009
Série 7000 de IBM
Série 7000 de IBM
Annoncé en France en 1961 l’IBM 7074 est dérivé des modèles précédents, en particulier de la famille 7000. Il s’agit d’un ensemble à programme enregistré, transistors et circuits imprimés. Il fait partie des calculateurs à « logique à accumulateurs » de la famille 7000, mais il est plus rapide que le 7070 et est entièrement parallèle. Les entrées-sorties sont également beaucoup plus rapides. Sa vitesse interne est annoncée trois fois plus rapide que le 7010 mais pour un rapport puissance/prix identique pour l’utilisation des bandes magnétiques.

La version haut de gamme, qui comprend 30 000 mots de mémoire occupe 200 m2 et coûte à l’achat 23 millions de francs, soit près de 33 millions d’euros d’aujourd’hui. Le prix de location est de 400 000 francs par mois, soit 571 000 euros.

Parlons un peu pour changer de la communication entre les organes d’entrées-sorties et l’unité centrale. Cette communication pouvait être multiplexée et passer par le canal d’une ligne téléphonique.
On connecte à l’unité centrale 7074 une unité de contrôle de transmission (multiplexeur) 1009, reliée ensuite à une ligne téléphonique qui transmet les données à une vitesse comprise entre 150 et 250 caractères par seconde. En sortie, un autre multiplexeur permet de connecter un autre ordinateur, ou on connecte directement un périphérique : Une unité 1013 lecteur-perforateur de cartes, 1014 un poste d’interrogation, 7701 une unité de lecture-écriture de banque magnétique.

Le 7074 est proposé avec un générateur de programmes d’édition, le RPG, qui permet de lire des enregistrements et d’écrire des rapports sur cartes, bandes ou imprimantes. Mais également un utilitaire, PAT, qui permet de contrôler tous les transferts intervenant dans le déroulement d’un programme.

Si vous avez connu cette machine, ou avez une anecdote à partager, utilisez la zone de commentaires ci-dessous pour la faire connaître.