par Philippe NIEUWBOURG Dimanche 28 Juin 2009
ThumbDrive 16 Mo de Trek Technology, 2001
ThumbDrive 16 Mo de Trek Technology, 2001
Difficile d’accorder les historiens amateurs de l’histoire de l’informatique, sur la date exacte d’apparition de la première clef USB. Au siècle dernier, le support de stockage mobile le plus utilisé était la disquette, parvenue à la fin du siècle à une capacité de stockage de 1,44 Mo. Le cédérom était plutôt réservé aux sauvegardes, les graveurs n’étaient pas installés en standard et le support restait onéreux. Au début des années 2000, deux sociétés proposent un nouveau dispositif, basé sur une mémoire flash réinscriptible, la clef USB. Il s’agit de Trek Technology, société basée à Singapour qui propose le « ThumbDrive » et de IBM, qui propose le « DiskOnKey » à partir de décembre 2000.
Avec une capacité de 8, puis 16, puis 32 Mo... le ThumbDrive pèse 12 grammes et permet de stocker l’équivalent de 5, puis 10, puis 20 disquettes 3’1/2. Une belle économie de place, une meilleure fiabilité et une vitesse d’accès incroyable pour l’époque de 700 Ko/s en lecture et de 350 Ko/s en écriture.
Grâce à un donateur, nous avons pu récupérer pour la collection du musée de l’informatique une clef ThumbDrive de 16 Mo dont le pilote fourni par Microsoft semble daté du 01/07/2001.
Si vous en savez plus sur le sujet, ou avez des informations complémentaires à partager, n’hésitez pas à utiliser la zone de commentaires ci-dessous.

Histoire de la clef USB sur Wikipedia