petition




L'affaire de la Grande Arche

Recherche

Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



.
par Philippe NIEUWBOURG Dimanche 14 Février 2010
La facade du panneau de commande du PDP8/e
La facade du panneau de commande du PDP8/e
Henri Dugué est un personnage haut en couleur. Installé paisiblement avec son épouse dans une ancienne église du XIIe siècle au coeur de la Touraine, maison familiale qu’il a réaménagée de ses mains, il a connu les prémices de l’informatique, à une période ou même les microprocesseurs n’avaient pas encore été inventés.
Pendant et après un long séjour aux Québec, à Montréal, où le couple avait émigré, il met en pratique ses connaissances scientifiques et utilise plusieurs machines fabriquées à l’époque par Digital, à Maynard dans le Massachusetts. Spécialiste du PDP 9, Henri Dugué n’en délaisse pas pour autant don prédécesseur le PDP 8.
Et depuis plusieurs décennies, c’est un PDP 8/e qui attendait sagement d’être redécouvert au coeur de cette ancienne chapelle. Ou plutôt deux PDP8/e, une unité centrale indépendante et une autre enchâssée dans son armoire, complétée par quatre lecteurs de bandes, et connectée à une console clavier-imprimante de type Télétype.
Le musée de l’informatique proposera très prochainement aux visiteurs d’admirer cette machine exceptionnelle. Elle doit pour l’instant être restaurée, car poussière et toiles d’araignée ont envahi ses multiples recoins. Pour partager avec les visiteurs cette étape de préparation, nous allons ouvrir au coeur du musée un « espace restauration », qui permettra aux visiteurs de découvrir la machine « dans son jus » pour employer une expression bien connue des amateurs de meubles anciens. Les visiteurs réguliers pourront alors suivre les principales étapes de cette remise en état, jusqu’à la présentation de la machine complète.

Pour mémoire, voici quelques-unes des caractéristiques de cette machine commercialisée à partir de 1970 aux Etats-Unis :
- mots de 12 bits
- mémoire maximum : 32 Kilo-mots (sous forme de 8 cartes de 4 Kilo-mots)
- température de fonctionnement : 0 à 55°C
- Consommation électrique : 450 W maximum (dépend des cartes installées)
- Poids de l’unité centrale : 50 Kg
- Prix de vente : 4490 dollars installation comprise en 1974 pour une configuration équipée de 4 Kilo-mots, 53 dollars / mois pour la maintenance

Pour en savoir plus sur les différentes versions du PDP-8, voici un site très complet sur ses caractéristiques techniques : http://www.pdp8online.com/