petition




L'affaire de la Grande Arche

Recherche

Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



.
Plan de communication autour de l’exposition de Montréal (Jour 2)
Bâtir une exposition autour de la micro-informatique nécessite de « savoir », de « faire », mais aussi de « faire savoir ». C’est à cette tâche que s’emploie Anne-Lise CARON, spécialiste des relations presse à Montréal. En quelques jours, alors que l’exposition n’est pas encore ouverte au public, il faut mobiliser les médias, leur « vendre » l’intérêt et l’originalité de cet événement et les convaincre d’y consacrer une partie de leurs colonnes ou de leur antenne.

L’équation est en effet simplissime. Pour que l’exposition soit un succès, il lui faut attirer de nombreux visiteurs. Pour que les visiteurs se pressent nombreux, il faut qu’ils en aient été informés. Pour cela, la communication directe et la presse sont les deux principaux leviers.

Un premier communiqué de presse (disponible en pièce jointe) a été envoyé en août aux principaux médias, leur proposant de découvrir l’exposition, de rencontrer les organisateurs et de participer au vernissage. Vient maintenant le temps des relances et des interviews. Après un premier « buzz » réalisé sur Internet en particulier par la mention de Radio Canada, nous allons consacrer les prochaines journées aux entretiens avec la presse, espérant en motiver le plus grand nombre. Plusieurs entrevues avec des journalistes de la presse écrite, plusieurs interviews radio sont d’ors et déjà planifiées. Tout cela doit faire monter en puissance la communication avant la soirée d’inauguration de mercredi soir.

Imaginé par l’équipe du Pavillon d’Education Communautaire Hochelaga-Maisonneuve, un petit fascicule de présentation sera remis aux visiteurs. Inséré de manière originale dans une véritable disquette 5’’1/4, ce petit document présente les conférences, l’équipe de l’exposition et le contenu des salles.

La grande salle d’exposition a en effet été divisée en six espaces, chacun présentant une étape de cette aventure de la micro-informatique :
- Zone 1 : les origines
- Zone 2 : la préhistoire
- Zone 3 : le moyen-âge
- Zone 4 : la renaissance
- Zone 5 : le modernisme
- Zone 6 : la révolution Internet
N’allez pas imaginer que l’informatique serait née avec les hommes préhistoriques ! Mais par l’usage de cette terminologie historique, les concepteurs de l’exposition soulignent la rapidité incroyable à laquelle ces évolutions technologiques se sont succédées. Entre les machines à cartes perforées et les assistants communicants audio et vidéo, seule une quarantaine d’années s’est écoulée... on a pourtant bien l’impression d’être passé de la préhistoire au futur technologique.

Pour animer cette exposition, Marc-André LEGER, Professeur d’informatique à l’Université de Sherbrooke, organisera chaque jour une « midi-conférence », de 12h30 à 13h15. Au programme de ces conférences :
- jeudi 3 septembre : Gestion de l’identité numérique avec Michel Fossé de IBM Canada
- vendredi 4 septembre : Marshall McLuhan
- samedi 5 septembre : Histoire de l’informatique
- dimanche 6 septembre : L’intelligence artificielle
- lundi 7 septembre : Comment créer des jeux vidéos, avec Patrice Roy de l’Université de Sherbrooke
- mardi 8 septembre : Conférence de l’IEEE Technology Management Council

Retrouvez tous les détails pour accéder à l’exposition, entrée gratuite, sur http://www.iMusee.org