petition




L'affaire de la Grande Arche

Recherche

Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile



.
par Philippe NIEUWBOURG Dimanche 15 Novembre 2009
Avis de recherche et appel à témoignages : la SEA à Courbevoie en 1950
En 1950, il y a presque 60 ans, la SEA (Société d’Electronique et d’Automatisme) conçoit et fabrique le Fizeaugraphe, un calculateur numérique programmable pour l’étude des trajectoires de missile. Le Fizeaugraphe fût exposé en 1952 à Paris au Salon du Bourget comme la « première calculatrice française » et installé au centre d’essais d’engins spéciaux de Colomb-Béchar dans le Sahara algérien.
Pour célébrer cet anniversaire, la Mairie de Courbevoie, Pierre-Eric Mounier-Kuhn (CNRS et Centre de recherches en Histoire de l'Innovation Université Paris-Sorbonne) et le Musée de l’Informatique, s’associent pour raconter l’histoire de la SEA et celle du Fizeaugraphe.

Ce projet, soutenu par Jacques Kossowski, Maire de Courbevoie et député des Hauts-de-Seine, aboutira à la présentation d’une exposition rétrospective, prévue à la Mairie de Courbevoie, les 19 et 20 septembre 2010 à l’occasion des journées du patrimoine. Cette exposition rejoindra ensuite le musée de l’informatique au sommet de la Grande Arche, pour plusieurs mois.

Afin de préparer cette exposition et de collecter un maximum d’informations, de témoignages et d’objets, nous lançons, avec le soutien de la Mairie de Courbevoie un grand appel à témoignages. Cet avis de recherche vous concerne si vous-même, ou l’un de vos proches, a travaillé pour la SEA dans les années 50, a habité à Courbevoie et se souvient de cette entreprise, etc. Nous recherchons en particulier des photos de cette époque et les témoignages de personnes qui peuvent nous aider à faire revivre cette épopée de la SEA, premier constructeur français d’ordinateurs (même si le mot n’avait pas encore été inventé).
Cet avis de recherche a été relayé dans le magazine municipal Courbevoiemag du mois de novembre 2009.

Pour me contacter et proposer votre témoignage et ou archives, vous pouvez m’envoyer un email à philippe.nieuwbourg@museeinformatique.fr ou me contacter par téléphone au 01 80 87 62 51.

Source : « Du radar naval à l’informatique : François-Henri Raymond (1914-2000) », par Pierre-Eric Mounier-Kuhn